Patrick Charpentier, alias Patch, est né en 1977 à Montréal. Titulaire de diplômes en Infographie et en Graphisme, il commencera dès le cégep à mener à terme des contrats pour des clients, tout en s’impliquant à fond au journal étudiant du Collège Ahuntsic — une passion qui date déjà du secondaire —, qu’il aura vu changer de nom une fois ou deux au cours de son long passage. En plus de ses tâches d’illustrateur, de graphiste et de directeur artistique, il a pris place derrière le clavier à de multiples reprises en tant que journaliste d’opinion et de chroniqueur.

À sa sortie de l’école en 2001, il est embauché par une maison d’édition en presse spécialisée, où il fera ses armes comme concepteur, directeur artistique et gestionnaire de projets. En marge de son emploi, il réalise quelques mandats, mais c’est en 2008 qu’il prend la décision de mettre sur pied son entreprise. Déjà fort d’une solide expertise en design d’édition — il est capable de créer des grilles graphiques aussi agréables à l’œil que faciles d’utilisation pour travailler dans des délais serrés —, il a pu se faire la main en image de marque, un domaine qui l’intéresse depuis toujours, et ses talents d’illustrateur ne sont jamais partis très loin.

Cette liberté nouvellement conquise a été bénéfique pour ce designer curieux. Maintenant friand de défis et explorateur de nouveaux horizons, il veut mettre à profit sa polyvalence et son adaptabilité au services d’autres plateformes : tourné vers le web et l’édition électronique, culturophage invétéré, il soutient mordicus qu’il y aura toujours place pour le design si celui-ci est bien exécuté, et surtout si celui-ci est ancré au plus profond des valeurs du client; tant qu’à crier sur les toits, aussi bien que le message en vaille la peine et que la note soit juste!

Résident d’Ange-Gardien, en Montérégie, avec sa femme Pascale — aussi friande de design que lui—, ses chats Pixelle et Vekteur, et trop de consoles de jeu pour son propre bien. Cela dit, on trouve facilement une pile de livres dans chaque pièce de sa maison, histoire de garder la main — ou la tête, en fait.

Pour me contacter :
patch (a) patrickcharpentier (point) com
Facebook : Patch Illustrateur
Twitter : lepatchwork
Linkedin : Patrick Charpentier